Trois Gymnopédies, No. 2 (Lent et triste)