Quatorze Preludes sur des cantiques de Denziot: VIII. Sus, sus qu'on se reveille